La première phase du projet de recherche Flotte rechargeable – Camions lourds est complétée

Auteur : Julien ArchambaultPublié le 27 octobre 2022

Cette première phase du projet se déroulait à l'occasion de deux journées de formation et d'essais sur piste tenues aux Centres de formation en transport routier de Saint-Jérôme et de Charlesbourg. Les gestionnaires de flottes et les médias ont notamment pu faire l'essai sur piste de trois modèles de camions lourds électriques des fabricants Lion Électrique, Peterbilt et Volvo, en plus d'assister à des conférences d'experts sur l'état des connaissances et des technologies en transport lourd 100 % électrique.

Électrifier le camionnage lourd, une flotte à la fois 
L'objectif de cet ambitieux projet d'une durée de trois ans est de donner un élan au changement de pratiques des entreprises de camionnage. Le projet fournira des réponses à leurs questions en ce qui a trait à la faisabilité de l'électrification de leurs flottes.

Les deux premières activités de formation et d'essais visent à initier les entreprises de camionnage lourd aux réalités des véhicules électriques, en répondant aux principales préoccupations des gestionnaires de flottes. Dans la deuxième phase, plus d'une trentaine d'entreprises sélectionnées bénéficieront de l'expertise de l'IVI en recevant chacune un rapport d'analyse énergétique. Ce rapport constituera la feuille de route pour réussir leur transition vers l'électrique. Enfin, la troisième phase du projet prévoit notamment des essais de camions électriques sur une durée d'un mois chez certaines entreprises pour évaluer les conditions réelles d'utilisation en contexte commerciale. À terme, les grands constats de cette recherche seront rendus publics.

Un pas de plus pour le développement d'une économie verte 
Le projet contribue au développement durable en abaissant les barrières et en mettant en œuvre le plan d'électrification d'un bon nombre d'entreprises québécoises. Le but ultime : réduire les émissions de gaz à effet de serre. Rappelons que le secteur du transport compte à lui seul 43,3 % des émissions québécoises de GES.

Le projet Flotte rechargeable - Camions lourds est possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec, dans le cadre du programme Action-Climat Québec, et rejoint les objectifs du Plan 2030 pour une économie verte. Cette initiative bénéficie aussi du soutien des partenaires du projet : Hydro-Québec, l'Association du camionnage du Québec, le Centre de formation du transport routier de Saint-Jérôme, Lion Électrique, le Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie du transport routier, Sia Partners, le Centre de gestion de l'équipement roulant, le Centre de formation en transport de Charlesbourg, Peterbilt, Volvo, Globocam et Kenworth.

« On sent chez les entreprises un désir de réduire leurs émissions de GES, et de rendre le secteur du transport plus vert et plus écologique, mais souvent, elles ne savent pas par où commencer. Avec notre projet, on veut combler l'écart de connaissances et fournir les outils pour que les plus petites entreprises de transport choisissent de se lancer avec confiance dans la transition énergétique. On est très fiers de contribuer concrètement à l'électrification des flottes de camions lourds. » 

- François Adam, directeur général de l'Institut du véhicule innovant

Source : Institut du véhicule innovant

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
300x250_TRP_LA-Reference (002)
Publicité
TransportRoutierAvril2020-728x90TransportRoutierAvril2020320X100