Transports Canada confirme le mandat de vaccination transfrontalier à compter du 15 janvier

Auteur : Josyanne PierratPublié le 12 janvier 2022

Le 11 janvier 2022, Transports Canada a annoncé que les camionneurs qui souhaitent entrer au Canada devront être entièrement vaccinés à compter du 15 janvier 2022. Transports Canada réitère que les camionneurs devront utiliser l’application ArriveCan et y avoir téléchargé la preuve vaccinale.

Malgré la transmission de nombreuses informations concernant l'utilisation de l'application ArriveCAN et de son taux d'adhésion considérable, l'ACQ et l'Alliance du camionnage du Canada (ACC) estiment que d'autres options de conformité doivent être mises à notre disposition de manière provisoire. Les chauffeurs de camion entièrement vaccinés et conformes doivent pouvoir éviter les perturbations et les retards aux frontières qui seront causés par le mandat de vaccination du 15 janvier.

Cette semaine, l'ACC a une rencontre planifiée avec le gouvernement fédéral qui devrait lui permettre d'en savoir plus sur l'application du mandat frontalier canadien. Toutefois, les détails concernant l'application du mandat frontalier américain, censé entrer en vigueur le 22 janvier, ne sont toujours pas connus. L'American Trucking Association (ATA) a déclaré à l'ACC qu’elle travaillait à obtenir des éclaircissements de la part du gouvernement américain à ce sujet.

Comme mentionné à de multiples reprises, l'ACC a prié Washington et Ottawa de travailler conjointement avec les membres de la chaîne d'approvisionnement afin de déterminer une date de conformité commune pour une politique de vaccins transfrontaliers obligatoire. L'ACC a maintenu sa position selon laquelle le calendrier du mandat devrait être revu et appliqué à l'industrie du camionnage transfrontalier une fois que la chaîne d'approvisionnement serait dans un état stable.

Sur la base des enquêtes réalisées par l'ACC compilant les données des associations provinciales et les moyennes nationales de vaccination, l'ACC estime que le mandat de vaccination entraînera une perte de 10 à 15 % des 120 000 chauffeurs routiers qui traversent actuellement la frontière, contrairement au 5 % annoncé par une source anonyme du gouvernement fédéral. Les chiffres du Québec diffèrent un peu : suite à 3 sondages récemment effectués par notre association, il en ressort un haut taux de vaccination et une adhésion élevé à l’application ArriveCAN.

Si l'utilisation d'ArriveCAN demeure une exigence de passage frontalier à long terme pour les camionneurs, notre industrie estime qu'il est possible d'intégrer une preuve vaccinale grâce à la soumission d'informations commerciales avancées (ACI) et/ou avec le programme Commerce libre et sécurisé (FAST). Une telle façon de procéder augmenterait le taux de conformité des chauffeurs, faciliterait le mouvement aux douanes et allégerait le fardeau du gouvernement et de l'industrie.

L’ACQ et l'ACC encouragent également le gouvernement du Canada à continuer de travailler avec les fournisseurs d'applications de gestion de flotte pour s'assurer que toutes les futures mises à jour/avancées de la plateforme ArriveCAN soient compatibles avec les systèmes de gestion de flotte et les dispositifs de consignation électronique (DCE) qui sont utilisés par un pourcentage important des transporteurs traversant la frontière.

L’ACQ a fait part de ses commentaires à l'ACC concernant les potentielles options de conformité provisoires. D'ailleurs, des derniers en discuteront prochainement, en plus d'aborder les délais nécessaires pour que ces options soient mises en place dès que possible auprès des représentants du gouvernement du Canada.

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
Location Brossard banniere Juin 2022 300x250
Publicité
TransportRoutierAvril2020-728x90TransportRoutierAvril2020320X100