Aide financière pour les entreprises recrutant des travailleurs étrangers

Auteur : Axel RiouxPublié le 04 septembre 2019

Récemment,  le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, annonçait des investissements de pour faciliter le recrutement et l'intégration en emploi des personnes immigrantes, ce qui faisait partie des recommandations principales de l'ACQ au ministre lors de la rencontre de l'Association avec celui-ci plus tôt cette année ainsi que lors des consultations prébudgétaires tenues en janvier avec le ministre des Finances, Éric Girard.

Le ministre annonce une enveloppe de 20,9 millions de dollars pour financer quatre nouvelles mesures destinées aux entreprises souhaitant recruter des travailleurs étrangers temporaires :

  • Mesure d'aide financière pour la participation à une mission de recrutement avec le remboursement d'environ 50 % des frais encourus, jusqu'à concurrence de 5 000 $ par entreprise par mission.
  • Mesure d'aide financière pour le recrutement international hors mission, soit le remboursement d'environ 50 % des frais de transport, d'hébergement et de repas à l'étranger, jusqu'à concurrence de 5 000 $.
  • Mesure d'aide financière pour le déménagement des travailleurs recrutés, jusqu'à concurrence de 1 000 $ par travailleur immigrant.
  • Admissibilité des travailleurs étrangers temporaires et de leurs conjoints à l'ensemble de l'offre des services publics d'emploi.

En ce qui a trait au moyen de s'assurer qu'une démarche soit admissible aux mesures financières, que ce soit des démarches unilatérales d'une entreprise ou à travers une mission économique axée sur le recrutement organisée conjointement avec le ministère de l'Immigration et un organisme (par exemple Montréal International), il faut s'assurer initialement d'entrer en contact avec un conseiller aux entreprises de Services Québec. Ce dernier sera en mesure d’accompagner l’entreprise du début à la fin et pourra effectuer le remboursement des frais sur présentation de factures et/ou de pièces justificatives. De plus, pour une entreprise qui encourt des frais de déménagement pour un travailleur étranger qu’elle recrutera, un montant de 1 000$ par travailleur lui sera remboursée. Le conseiller aux entreprises de Services Québec pourra lui indiquer les spécificités si nécessaire.

« Nous sommes heureux de constater que le gouvernement a écouté les recommandations de l'ACQ à l'effet que les dépenses engendrées par un employeur pour recruter à l’extérieur du pays devaient faire l’objet d’une mesure budgétaire compensatoire, étant donné l’urgence de la situation et ses effets sur l’économie québécoise. » a déclaré Marc Cadieux, Président-directeur général de l'ACQ.

Pour consulter le communiqué du gouvernement.

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
BROSSARD-ANN-WEB-ACQ_OCTOBRE_300x250
Publicité
728 x 90 adWellsFargo320 x 100