Les chauffeurs entrant au Canada; clarifications à l’égard de l’application ArriveCan

Auteur : Dimitri St-JulienPublié le 19 février 2021

Un décret fédéral déposé cette semaine, inquiète grandement l’industrie du camionnage. La publication du Bureau du Conseil privé indique qu’à compter du 22 février, tous les voyageurs qui arrivent par transport terrestre ou aérien devront soumettre leurs coordonnées de voyage et un plan de quarantaine approprié via l’application ArriveCAN avant de franchir la frontière ou d'embarquer sur un vol pour le Canada. 
 

L’ACQ et l’Alliance canadienne du camionnage (ACC) clarifient actuellement la situation pour savoir si cette exigence s'applique aux travailleurs essentiels comme les chauffeurs de camion. Nous tentons également de savoir si cette mesure s’applique également aux conducteurs de camion américains qui entrent au pays. Si le gouvernement fédéral confirme que les travailleurs essentiels sont touchés par cette restriction, nous demandons que le gouvernement retarde la mise en œuvre de ce décret pour l’industrie du camionnage jusqu’à ce que les enjeux suivants soient réglés : 

  • Selon une prudente estimation, plus de 20% des chauffeurs de camion transfrontaliers n’ont pas actuellement accès à des téléphones intelligents. Cela signifie que des méthodes alternatives pour se conformer à cette potentielle exigence doivent être développées. 
  • Toutes les entreprises de camionnage transfrontalières ont des dispositifs de communication à bord de leurs véhicules. L’ACQ et l'ACC ne connaissent aucun système actuellement compatible avec l'application ArriveCAN. Ces préoccupations s'étendent également aux problèmes de confidentialité, rendant ces appareils inadaptés à un usage personnel avec l'application ArriveCAN. Nous souhaitons travailler avec le gouvernement fédéral et les autres intervenants sur cette question. 

Au-delà des enjeux mentionnés plus haut, les membres de l'industrie qui n'ont pas de téléphone intelligent devront être adéquatement préparés pour répondre à cette nouvelle exigence. Nous comprenons les motivations concernant la santé et la sécurité du public, mais rendre obligatoire l’utilisation de l’application ArriveCAN dans un si court délai et la façon d’implémenter cette mesure est problématique pour l’industrie du camionnage et la chaîne d’approvisionnement entre les États-Unis et le Canada. Nous sommes préoccupés par les potentiels retards importants aux points frontaliers terrestres qui sont susceptibles d’être encourus par cette politique.  

Les membres sont encouragés à télécharger gratuitement l'application ArriveCAN sur Google Play et les App Store . L'application est également accessible sur le Web.

L’ACQ suit de près ce dossier et tiendra les membres informés dès que les informations supplémentaires seront disponibles. 
 

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
Location Brossard Juillet 2021
Publicité
TransportRoutierAvril2020-728x90TransportRoutierAvril2020320X100