RH Camionnage Canada publie un nouveau portrait du marché du travail

Auteur : Josyanne PierratPublié le 16 novembre 2022

Le 14 novembre, RH Camionnage Canada (RHCC) a publié son portrait trimestriel du marché du travail. Alors que le Canada continue de se remettre de la pandémie et des goulots d’étranglement dans les chaînes d’approvisionnement, la vitalité de la main-d’œuvre du secteur du camionnage et de la logistique demeure une préoccupation clé.

Parmi les principales conclusions, on retrouve :

  • Au troisième trimestre de 2022, le nombre de chauffeurs de camions au Canada s’est établi à 320 000, incluant ceux qui sont employés à temps plein ou qui sont activement en recherche d’emploi.
  • Au cours du deuxième trimestre de 2022, la profession spécifique de conducteur/conductrice de camions de transport (CNP 7511) affichait un taux de vacance de 9,1 % - avec 28 210 postes vacants au Canada.
  • Notre modèle de prévision d’offre de main-d’oeuvre projette qu’environ 7 300 chauffeurs partiront à la retraite cette année ainsi qu’en 2023. À cela, il faut ajouter 27 000 autres chauffeurs qui quitteront la profession pour des raisons autres que la retraite.
  • Au deuxième trimestre de 2022, RHCC estimait qu’il y avait 5 200 postes vacants pour des travailleurs de réception et d’expédition, une hausse de 11 % par rapport au premier trimestre. De plus, il y avait 600 postes vacants de répartiteurs, soit 6,1 % de plus qu’au premier trimestre de 2022, 3 260 postes vacants de manutentionnaires (hausse de 3,7 %) et 843 postes vacants de mécaniciens (hausse de 14,3 %).

Du côté des solutions, le rapport cite le succès du programme Carrière sur la voie rapide de RHCC. Cela inclut l’initiative des stages pratiques pour étudiants qui amène avec succès plus de femmes et de jeunes dans le secteur, ou encore la stratégie emploi et compétences jeunesse, qui paie pour qu’un jeune suive la formation de chauffeur de camion de niveau débutant. De plus, RHCC compte travailler avec le programme d’appui aux solutions sectorielles pour la main‑d’oeuvre afin de remédier à ces problèmes récurrents.

« Nos incitatifs salariaux et de formation de chauffeurs contribuent à amener de nouveaux travailleurs au sein de l’industrie », déclare Craig Faucette, CPO de RHCC. « Et avec la stratégie emploi et compétences jeunesse, spécifiquement identifiée dans l’Énoncé économique de l’automne comme étant un programme qui recevra du financement additionnel, nous serons en mesure d’appuyer encore davantage d’employeurs désireux de lutter contre leurs pénuries de main-d’oeuvre. »

Vous pouvez lire le rapport en entier ici. (en anglais)

D'après un communiqué de presse de RHCC.

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
300x250_TRP_LA-Reference (002)
Publicité
TransportRoutierAvril2020-728x90TransportRoutierAvril2020320X100