La place des femmes dans l'industrie du camionnage selon Jacinthe Bouthat, Conductrice de camion chez Groupe TYT

Auteur : Julien ArchambaultPublié le 22 février 2022

Quand as-tu commencé à t'intéresser au camionnage?

Dès l'âge de 7 ou 8 ans, je côtoyais ce domaine car le conjoint de ma mère était camionneur et j'aimais aller en camion avec lui. À cette époque, jamais je n'aurais imaginé qu'un jour ce serait moi derrière le volant! J'ai commencé à avoir plus d'intérêt pour le camionnage dans la trentaine, car mes enfants grandissaient et je commençais à voir des femmes à la télé qui conduisaient des camions. Je me suis dit: pourquoi pas moi aussi!

Quelle formation as-tu suivie?

J'ai suivi le DEP Transport par camion avec le CFTC de Charlesbourg, un programme de 615 heures échelonné sur 20 semaines avec des enseignants passionnés qui, pour la majorité, ont été camionneurs. Ils savent bien expliquer la matière et la rendre intéressante. Ce qui m'a le plus intéressé est le côté pratique: de voir mon évolution semaine après semaine en partant de la base.

Quand as-tu commencé comme conductrice de camions et quel est ton territoire? 

Ça fait presque 2 ans et demi que je suis conductrice de camions. C'est à l'âge de 40 ans que je suis retournée sur les bancs d'école pour réaliser ce rêve que je nourrissais depuis quelques années. Je suis conductrice locale, donc je ne fais que la région de Québec et les alentours. Environ une fois par an, on m'offre un voyage un peu plus loin. Par exemple, il y a deux ans, j'ai fait un bout de la 401 jusqu'à London, Ontario, puis l'an passé, je suis allée à Dartmouth en Nouvelle-Écosse.

Comment pourrait-on intéresser davantage de jeunes et de femmes au camionnage?

Pour les jeunes qui ont un diplôme de 4e année du secondaire et un permis probatoire, il y a le programme PEACVL qui rend la formation plus accessible pour eux. Pour les femmes qui aiment faire les choses différemment, être différentes, qui désirent pratiquer un métier non traditionnel, faire de la route et se dépasser, ce métier est pour vous!

Comment vois-tu ton avenir de conductrice de camions ou dans l'industrie du camionnage?

J'ai trouvé un métier auquel j'ai envie de consacrer ma vie professionnelle, car elle offre plusieurs opportunités, des horaires flexibles, un bon salaire, de bons avantages et des défis pour se dépasser. Je souhaite faire ce métier le plus longtemps possible!

Qu’est-ce vous attire chez votre employeur?

Ce que j'aime de mon employeur, c'est la proximité des gens : ils sont à l'écoute, compréhensifs, nous sommes comme une famille. Ils font tout ce qui est possible pour nous offrir une bonne qualité de travail, sans nous pousser ni nous obliger. Ils m'ont fait confiance en m'offrant la chance d'être formatrice, en plus d'avoir la chance de collaborer avec l'ACQ!

Qu’est-ce que vous aimez de votre emploi?

Je travaille de soir/nuit, donc ce que j'aime le plus c'est que je vais presque toujours aux mêmes endroits  : Port de Montréal, Canadien Pacifique, Canadien National et quelques fois chez des clients. Je connais mes destinations et c'est plus rassurant que de ne pas savoir où je vais. C'est plus routinier, mais ça me convient parfaitement. L'avantage de conduire de soir est le fait qu'il y a moins d'embouteillage, je ne suis pas aveuglée par le soleil et l'été, c'est moins chaud aussi. Aussi, l'équipe de soir avec qui je travaille compte pour beaucoup. On s'entraide, on se taquine et il y a une bonne chimie entre nous. Ça rend le travail encore plus agréable.

Avez-vous des conseils pour des femmes qui s’intéressent au domaine du camionnage?

Si vous êtes fonceuse, débrouillarde, aimez les défis, vous dépasser et aimez faire de la route, foncez, c'est pour vous! Écoutez-vous et suivez vos rêves. Dans ce domaine, il faut faire sa place et avoir du caractère, ne pas se laisser marcher sur les pieds et exprimer son point de vue. Quand vous allez chercher l'endroit où vous voulez travailler, choisissez une compagnie où vous vous sentez bien.

L’Association du camionnage du Québec est heureuse de présenter des portraits de femmes impliquées dans notre industrie. Avec le programme Conductrices de camions : objectif 10 % chapeauté par Camo-Route, nous visons qu’au moins 10% de camionneuses constituent notre main-d’œuvre de demain.

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
banniere location brossard mai 2022300x250  Image
Publicité
TransportRoutierAvril2020-728x90TransportRoutierAvril2020320X100