L’ACQ participe aux consultations prébudgétaires en vue du prochain budget fédéral

Auteur : Frédérik FrançoisPublié le 07 août 2018

L’ACQ a profité des consultations prébudgétaires menées par le Comité permanent des finances de la Chambre des communes, en prévision du budget fédéral 2019-2020 pour soumettre ses recommandations visant à assurer une fiscalité plus équitable et améliorer la compétitivité des entreprises de l’industrie. 

Voici les principales demandes transmises par l’ACQ lors de cet exercice qui était strictement limité en nombre de recommandations pour les organismes y participant :

  • L’industrie du transport routier de marchandises recommande un ajustement de la déduction pour amortissement de ses immobilisations de catégorie 16 (camions et tracteurs) à 60 % afin de garantir une équité fiscale entre tous les transporteurs et les différents modes de transport des provinces canadiennes, et de nos voisins du Sud, et ce dans un souci de compétitivité. Souvenons-nous que le gouvernement du Québec, suite aux représentations faites par l’Association du camionnage du Québec lors des consultations prébudgétaires à l’époque du ministre Bachand, a augmenté, en 2010, de 40 % à 60 % le taux de déduction pour amortissement applicable aux camions et tracteurs conçus pour le transport de marchandises. 
  • L’industrie du transport routier de marchandises recommande le financement de la transformation de la route 185 afin qu’elle soit configurée en autoroute à quatre voies. L'Association du camionnage du Québec, ainsi que ses homologues de l’Ontario et des provinces atlantiques, croient que la route 185 doit être configurée ainsi dès que possible pour des raisons économiques et de sécurité. La configuration à quatre voies de la 185 améliorera considérablement le commerce entre les provinces de l'Est en facilitant l'introduction de véhicules à longue distance (VUL) - la configuration de camion la plus efficace et la plus productive - dans ce couloir commercial. 
  • L’industrie du camionnage recommande une révision de la définition, des conditions et des critères d’admissibilités à la déduction des frais de repas pour les conducteurs de camions car l’industrie du camionnage est composée de chauffeurs dont les fonctions principales les obligent à voyager continuellement à l’extérieur de leur établissement de travail et/ou de leur domicile.  Les conditions fiscales à remplir pour la déductibilité de leurs frais de repas ne correspondent pas à la réalité de leurs activités.

L’ACQ poursuivra ses démarches avec le gouvernement fédéral d’ici le dévoilement du prochain budget afin de favoriser la compétitivité des entreprises de l’industrie.

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
ACQ_300x250
Publicité
ACQ_768x90ACQ_320x100