Discussion portant sur la légalisation du cannabis au Canada avec le Consul général des États-Unis à Montréal

Auteur : Axel RiouxPublié le 02 mai 2018

Le pdg de l’ACQ, Marc Cadieux, ainsi que la Coordonnatrice, Conformité et affaires juridiques, Nathalie Léveillé, ont pris part le 25 avril dernier à une discussion portant sur les impacts de la légalisation du cannabis au Canada avec le Consul général des États-Unis à Montréal, monsieur Robert W. Thomas. 

Les interventions de l’ACQ se sont concentrées sur l’importance, après la légalisation au Canada, de maintenir des temps d’attente acceptables aux frontières, car tout ralentissement des vérifications des automobilistes ou des véhicules commerciaux, lié à la légalisation au Canada, aurait un impact direct sur l’industrie du camionnage et sur l’économie canadienne. 

Il fut réitéré que les conducteurs canadiens de véhicules commerciaux qui circulent aux États-Unis sont déjà soumis à des règles strictes en ce qui a trait au dépistage d’alcool et de drogue, incluant le cannabis. Par conséquent, la légalisation au Canada ne devrait pas poser de risque additionnel pour les véhicules commerciaux canadiens traversant la frontière.

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
BROSSARD-ANN-WEB-ACQ_AVRIL_300x250
Publicité
728 x 90 adWellsFargo320 x 100