Recommandations pour un retour au bureau réussi et diminution de la distanciation à l'intérieur

Auteur : Julien ArchambaultPublié le 09 novembre 2021

Dans la foulée des assouplissements annoncés récemment par le gouvernement et alors que de nombreux travailleurs et travailleuses retourneront dans les bureaux, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) encourage les milieux de travail à se tourner vers une formule hybride, en présentiel et en télétravail, pour une transition réussie.

La CNESST confirme qu'en milieu de travail, la distanciation minimale entre les personnes diminue de deux mètres à un mètre à l'intérieur, et ce, dès maintenant. Cependant, si cette distance ne peut être respectée, il faut continuer à utiliser un équipement de protection individuelle ou une barrière physique.

En tout respect des modes d'organisation du travail, la CNESST suggère également aux employeurs de se doter d'un protocole de retour au bureau pour définir les mesures nécessaires et pour assurer que ces environnements demeurent sains et sécuritaires. Cela permettra notamment à tous les travailleurs et travailleuses de s'adapter à la distanciation physique, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, comme recommandé par la Direction générale de la santé publique.

Dans ce contexte et afin d'aider les milieux de travail dans cette transition, la CNESST a récemment publié des outils pour soutenir les employeurs souhaitant implanter ou encadrer le télétravail. Ils visent à susciter un dialogue pour assurer une compréhension commune des modalités du télétravail, en fonction de la réalité et des besoins de chaque milieu.

Pour en savoir plus sur les outils disponibles, visitez la page de la CNESST consacrée à ce sujet. 

Des mesures toujours importantes

La CNESST tient également à rappeler qu'elle est présente pour accompagner et aider les employeurs dans la mise en œuvre et le maintien des mesures nécessaires pour assurer un environnement de travail sain et sécuritaire.

Notamment, l'employeur doit mettre en œuvre les mesures de prévention suivantes:

  • élaborer une procédure d'exclusion des personnes symptomatiques et la mettre en œuvre;
  • respecter la distanciation physique d'un mètre dans les espaces de bureaux;
  • installer ou maintenir des barrières physiques si la distanciation ne peut pas être respectée, ou obliger le port d'un masque de qualité;
  • promouvoir le lavage des mains et l'étiquette respiratoire (tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le coude);
  • planifier le retour graduel et ordonné de son personnel, ce qui permet de vérifier l'efficacité et le respect des mesures de prévention mises en place;
  • informer les travailleuses et les travailleurs des mesures de prévention devant être respectées.

La CNESST rend également disponibles de nombreux outils d'information et de sensibilisation au regard de la COVID-19. Pour plus d'information sur les mesures de prévention à mettre en place dans les milieux de travail, veuillez consulter la trousse COVID-19 et les outils en santé et sécurité du travail préparés par la CNESST.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter le communiqué de la CNESST.

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
BANNIERE LOCATION BROSSARD NOVEMBRE 2021
Publicité
TransportRoutierAvril2020-728x90TransportRoutierAvril2020320X100