Voyage à l’étranger : votre chauffeur doit-il faire une quarantaine avant de retourner aux États-Unis?

Auteur : Josyanne PierratPublié le 08 novembre 2021

Avec la réouverture de la frontière américaine du 8 novembre et la hausse de voyages à l'étranger que cette ouverture implique, nous vous présentons les impacts sur l'admissibilité aux États-Unis pour les camionneurs canadiens qui choisissent de voyager en vertu de ces nouvelles règles frontalières.

La phase 1 de la réouverture des États-Unis étant déjà en vigueur depuis le 8 novembre, la Maison Blanche a révoqué toutes les proclamations antérieures suspendant l'entrée aux États-Unis pour les ressortissants étrangers qui ont voyagé dans plusieurs pays 14 jours avant leur arrivée aux États-Unis.

Avant la levée de cette proclamation, les chauffeurs routiers canadiens qui avaient voyagé dans des pays figurant sur la liste d'interdiction des États-Unis et tentaient d'entrer aux États-Unis se faisaient refuser l'entrée. Pour répondre aux exigences d'admissibilité, ils devaient terminer leur quarantaine obligatoire de 14 jours .
  
La proclamation de la Maison Blanche indiquant la levée de la suspension d'entrée pour tous les pays se trouve dans la section 1 de l'avis disponible ici.

Pour plus d'informations, les exigences de voyage qui ont été mises en œuvre par les États-Unis le 8 novembre pour les douanes frontalières terrestres peuvent être trouvées ici.

Prenez note que cette annonce est sujette à changement selon les vagues d’éclosions de COVID-19 dans les divers pays. L’ACQ vous tiendra informé lorsqu’il y aura des changements.

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
BANNIERE LOCATION BROSSARD NOVEMBRE 2021
Publicité
TransportRoutierAvril2020-728x90TransportRoutierAvril2020320X100