L'ACQ demande l'abolition de la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE)

Auteur : Julien ArchambaultPublié le 25 août 2021

L'ACQ a joint sa voix au milieu des affaires, notamment à celle du Conseil du patronat du Québec, pour demander l’abolition de la PCRE.

Cette position fait écho à des demandes de l’industrie du camionnage qui ont été adressées lors de consultations tenues par le gouvernement.

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre qui fait rage dans de nombreux secteurs économiques, dont l’industrie du transport routier, l’ACQ estime que la prolongation de la PCRE, sous sa forme actuelle, est contre-productive.

Pour Marc Cadieux, pdg de l’ACQ, « la prolongation de la PCRE met un frein à nos efforts pour pallier la pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie du camionnage où nous estimons que 20 000 emplois seront à pourvoir d’ici 5 ans. Il est important de soutenir les secteurs durement affectés par la pandémie, mais la PCRE n’est pas une solution pour notre industrie. »

Contenu exclusif aux membres

Pour consulter ce contenu, vous devez être membre de l'Association du camionnage du Québec et vous connecter à votre compte. Vous n'êtes pas encore membre?

Découvrez tous les avantages de devenir membre de l'ACQ.Se connecter

Articles récents

Publicité
BANNIERE LOCATION BROSSARD SEPTEMBRE 2021
Publicité
TransportRoutierAvril2020-728x90TransportRoutierAvril2020320X100