Déménagement

À la minute où vous décidez de déménager, trois choix s'offrent à vous.

Vous pouvez soit :

Voici, pour chacune de ces options, ce à quoi vous devez vous attendre :

1. Vous optez pour un déménageur inscrit auprès de la Commission des transports du Québec (CTQ)

Ce déménageur est inscrit au Registre de la CTQ et peut également être membre de l'Association du camionnage du Québec.

Il possède une assurance responsabilité, offre une protection contre les dommages et embauche du personnel qualifié.

Il tient à sa bonne réputation et au maintien de son image. Il offre un service après vente pour :

  • Les réparations en cas de dommages
  • Le paiement des réclamations

Il offre une gamme de services pour répondre à des besoins comme :

  • L'emballage
  • L'entreposage
  • Le soin particulier pour les objets de grande valeur

Il possède certains trucs pour augmenter la productivité et, par le fait même, diminuer le coût du déménagement. Par exemple, il réserve les ascenseurs à l'avance, tout comme les places de stationnement.

Ses employés savent ce qu’ils ont à faire et quand le faire. Il est en mesure de s'entendre à l'avance avec les clients pour le prix et les conditions de paiement. Il a pignon sur rue et, très souvent, est en affaires depuis plus d'une génération.

2. Vous faites affaires avec un déménageur PIRATE

Ce déménageur ouvre bien souvent ses portes en mai pour les fermer le 15 juillet. Après cette date, il est impossible de le retracer, car il n'y a plus de service au numéro composé.

Il effectue des déménagements durant cette période pour faire de l'argent liquide rapidement sans se préoccuper des différentes obligations légales et fiscales qui lui incombent, ce qui le rend compétitif dans les prix.

Bien entendu, il n'est pas inscrit auprès de la CTQ et n'est pas membre de l'Association du camionnage du Québec.

Il annonce dans les journaux «Déménagement - Plus bas prix en ville» et se présente presque toujours en retard le jour du déménagement. Il exige presque toujours un dépôt lors de l'estimation.

Lorsque les meubles sont chargés dans le camion ou avant de les décharger à destination, il exerce énormément de pression pour obtenir de l'argent liquide ou un chèque visé en guise de paiement. Par la suite, étant donné qu'il aura déjà été payé, il accélère le déchargement sans faire attention aux biens du client.

À noter : profitant du fait qu'il est en possession des meubles, il présente habituellement une facture dont le montant est plus élevé que celui de l'évaluation de départ.

Il n'offre aucune protection en cas de dommage, ne paie aucune réclamation et utilise du personnel non qualifié qu'il embauche un peu partout sans demander de références.

L'année suivante, il repart en affaires sous un autre nom et recommence le même manège.

3. Vous louez un véhicule

Si vous louez un véhicule de 3 000 kg et plus, vous êtes assujetti aux lois et règlements qui touchent les véhicules commerciaux. Par conséquent, effectuez les vérifications qui s'imposent auprès de la SAAQ afin de vous assurer de respecter les exigences, tant au niveau du conducteur que du véhicule lui-même.

Bien souvent, ceux qui déménagent par eux-mêmes s'imaginent qu'ils réalisent d’importantes économies, en oubliant cependant qu'ils ne sont pas des professionnels.

Ils se font donc aider par des amis ou des parents qui n'ont aucune expertise, qui ne bénéficient d'aucune protection de la CSST en cas de blessure et qui, par conséquent, risquent de ne pouvoir reprendre leur travail habituel après le déménagement.

Lorsqu'ils louent un véhicule, ils ne tiennent pas compte de tous les coûts, comme le prix de base de la location, les assurances, le prix du carburant, la franchise en cas d'accident, la location des couvertures, des chariots et autres dispositifs nécessaires au transport, la taxe de vente, la location de la main-d'œuvre et les réclamations. Ils commettent aussi des erreurs qui coûtent cher : par exemple, brancher le réfrigérateur trop rapidement et en brûler le moteur, oublier de replacer le baril à l'intérieur de la sécheuse dans son axe et être forcé d'appeler un réparateur pour remplacer les morceaux brisés. Sans compter le coût de la bière, de la pizza ou du repas au restaurant!

Ils ne pensent pas à l'implication de la responsabilité civile, endommagent parfois des meubles ou des biens auxquels ils tiennent comme à la prunelle de leurs yeux et, lorsqu'ils ont terminé, regrettent de ne pas avoir fait affaire avec un déménageur professionnel.